2 septembre 2018  

  Qui était Jésus ?  

Prononcée devant l’ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE de PETITE CAMARGUE

 

QUI ETAIT JESUS

Au dire des gens, qui suis-je, moi le fils de l'homme.

Matthieu: 16 ( 13 )

Faite l'expérience un jour de faire un sondage.

Que représente Jésus pour vous madame, monsieur...

Vous allez avoir des réponse surprenantes.

a) Je ne sais pas, je ne m'intérresse pas à lui

b) Il a changé ma vie

c) Je ne crois pas que Jésus était Dieu

d) Il a enseigné d'excellents principes

e) Il devait être fou pour présenter la joue gauche après avoir était frappé sur la joue droite

f) Je ne suis pas chrétien et vu ce que je vois et entends, je ne tiens pas à l'être

g) C'est un personnage qui a marqué l'histoire

h) C'était un chef religieux

i) C'est le premier des communistes

Mais qui donc était Jésus !

Une chose est sûre pour l'incrédule, c'est que cet homme en 3 ans et demi a bouleversé et transformé le monde.

Des centaines de millions de personnes disent croire en lui.

On s'est servi et on a abusé de ses paroles.

On a invoqué d'innombrables atrocités au nom de Jésus.

En dépit de sa personnalité qui est indéniable, Jésus reste un personnage énigmatique

De nos jours encore Jésus est mal compris. De la même manière qu'il était mal compris pendant son ministère terrestre, que ce soit ses disciples, sa famille, ses amis, la foule même.

Un jour Jésus sonda ses disciples et leur demanda : « Qui dit on que je suis moi le fils de l'homme ? » Matthieu 16 (13).

Certains pensaient que Jésus était Jean Baptiste ressuscité après son exécution par le roi Érode. D'autres disaient qu'il était un deuxième Elie, d'autres encore pensaient à Jérémie.

Un de ses disciples, Pierre, lui-dit : « Tu es le Christ le fils du Dieu vivant. » Matthieu: 16 (17)

Jésus lui répondit : « Tu es heureux Simon fils de Jonas, car ce ne sont pas la chair et le sang qui

t'on révélé cela mais mon Père qui est dans les cieux. »

C'est vrai que la chair et le sang ne convertiront jamais personne, par contre ils détourneront les paroles de Jésus et même se les approprieront pour leur seule gloire.

En ce qui concerne Pierre, il est vrai qu'il ne comprenait pas réellement la véritable mission de Jésus. Il commit l'erreur de croire que Jésus était un messie uniquement humain, un descendant de David venu conduire la nation juive à l'indépendance et même la libérer. C'était d'ailleurs ce que pensaient tous les disciples de Jésus : « Nous espérions que-ce serait lui qui délivrerait Israël. » Luc: 24 ( 21 )

Tant et si bien que la mort de Jésus sur la croix fut pour eux un choc et même une déception.

Pourtant Jésus attirait de grandes foules, il avait une puissance extraordinaire, tellement que les disciples de Jésus ont renoncés à tout pour le suivre.

C'est un paradoxe encore de nos jours ,plus de un quart de l'humanité aujourd'hui se réclame du Christ. Le nom de Jésus est adoré par des millions de personnes, pourtant ses enseignements sont rarement compris et mis en pratique. On peut aimer Jésus ou le haïr et pourtant ses enseignements gardent toute leur forces. Comment a t'il pu susciter tant de ferveur religieuses, et tant de railleries à la fois … Abou Cassim ( Mahomet ) disait n'être qu'un prophète humain au service d'une divinité Allah. Bouddha proclama seulement avoir trouvé comment sortir de la misère de ce monde .

Confucius chercha à transmettre la sagesse des sages antiques.Le message de Jésus lui était radicalement différent. Il affirma être plus qu'un simple homme,et appelait Dieu son propre Père.

En vérité, en vérité je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même. Il ne fait que-ce qu'il voit faire au Père et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

Un jour les propos de Jésus choquèrent grandement ses auditeurs.

D'abord il leur dit avoir été envoyé du ciel par son Père. Il affirma ensuite avoir le pouvoir de ressusciter les morts, et puis il se compara à du pain et à du vin, en disant que ceux qui boiraient son sang et mangeraient sa chair vivraient éternellement.

Plusieurs de ses disciples, après l'avoir entendu dirent : « Cette parole est dure qui peut l'écouter ! » D'ailleurs la Bible nous dit que plusieurs de ses disciples renoncèrent à le suivre. Ce que les disciples n'avaient pas compris c'est que les propos de Jésus étaient symboliques, et qu'ils représentaient tout ce qui concerne et qui est nécessaire pour le salut. Jésus donnait sa vie pour les péchés de l'humanité. Ensuite une fois ressuscité il allait reproduire en ceux qui se repentiraient sa vie d'obéissance à Dieu par l'intermédiaire du Saint Esprit.

Même de nos jours le monde ne comprend pas ces paroles.

Alors mes amis l'histoire de la résurrection de Jésus est-elle qu'une pieuse imposture !

Je répond à cela :

Quel croyant accepterait de mourir pour un mensonge, quelle personne accepterait de renoncer à tout pour une tromperie, croyez-vous que les Apôtres si Jésus n'était pas ressuscité auraient continués à apporter le message de l'évangile ? Croyez-vous que Pierre pendant les années qui suivirent la mort du Christ et sa résurrection aurait apporté le message de Jésus avec puissance et courage comme il la fait ? Croyez-vous que l'on convertit par un simple message 3000 personnes en un jour ? Je ne parle pas de poudre aux yeux, mais de conversion.

Dans l'évangile de Luc 18 ( 34 ), le médecin rapporta la réaction des disciples concernant la mort de Jésus : « Mais il ne comprirent rien à cela, c'était pour eux un langage caché, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens ».

Pierre a fait lui aussi la même erreur que le monde, il jura ne pas connaitre cet homme, il fit même des imprécations, pourquoi ?

Parce que Pierre comme les autres apôtres avait toujours cru que Jésus était venu pour délivrer charnellement Israël de l'oppresseur romains et qu'il allait conduire, lui ce Jésus, ce leader fils de David annoncé dans les Écritures, conduire la nation à la gloire. Pierre à ce moment ne comprenait plus rien. Lui Jésus qui est capable de faire taire la tempête, qui peut guérir les malades, et qui plus est ressuscite les morts, il le voyait là impuissant en train d'agoniser à moitié nu, meurtri, échevelé, fatigué, et surtout tellement vulnérable aux yeux de Pierre. Et puis Jésus balaya la cour des yeux et croisa le regard de Pierre.

L'Eternel tout puissant venait de croiser le regard d'un simple homme, comme Jésus a aussi croisé votre regard. Pierre a dit de Jésus après sa résurrection :

« Ce n'est pas en effet, en suivant des fables habillement conçues mais c'est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. » 2 Pierre : 1 (16 )

Jésus est vivant à jamais, il nous a donné le Saint Esprit afin qu'il puisse faire son œuvre en nous.

La mort du Christ sur la croix est devenu le point de départ d'une espérance qui transformera le monde et dont l'onde positive viendra jusqu'a nous 2000 ans plus tard. Et ainsi la croix qui était symbole de mort et de supplice deviendra pour tout les chrétiens un symbole de vie et d'espérance.

QUEL RENVERSEMENT !

Amen